JR et Marco - FACE 2 FACE

J'aime
0

Photographe clandestin, JR convertit ses clichés en affiches et transforme nos rues en galeries universelles à ciel ouvert. Observateur de son époque des centres villes aux profondeurs des ghettos, il prend à témoin les piétons en réalisant des EXPOS 2 RUE sur leurs trajets quotidiens. Armé d'un appareil photo trouvé dans le métro, JR trouve son inspiration dans les rencontres effectuées spontanément au gré de ses voyages et de ses intuitions. Depuis 2001, il a braqué son objectif sur différentes communautés de styles (graffiteurs, breakdancers, freeriders...), prêté son oeil à Vincent Cassel (Sheitan), à Kourtrajmé ou au Gotan Project. A partir de 2004, il travaille sur 28 millimètres dont le premier opus - portrait d'une génération - lui offre la Une du New-York Times. Les portraits GRANDS FORMATS des jeunes de Montfermeil et de Clichy-sous-Bois sont notamment exposés sur les murs de la Maison Européenne de la Photographie et sur le parvis de l'Hôtel de Ville à Paris. Alors que ses photos commencent à se vendre à l'Hôtel Drouot, il continue de développer des projets d'expositions sauvages GRAND FORMATS comme à Rome et à Wuppertal (Allemagne). Il prépare actuellement la seconde et la troisième étape du projet 28 millimètres au Proche-Orient et au Brésil. JR réfléchit à de nouveaux modes d'exposition incluant systématiquement l'espace urbain, dont le choix des rues et des emplacements doit révéler le sens des photos qu'il y colle. Il se tient volontairement à l'écart des institutions culturelles qu'il ne sollicite que lorsqu'elles donnent une valeur ajoutée aux projets (vidéos, installations...). Emile Abinal



Mots clés / Tags : millim, projets, photos, expos, formats, seconde, troisi, sauvages, expositions, velopper, wuppertal, allemagne, grand, actuellement, alors, europ, maison,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Cochez la case ci dessous





Articles dans la même rubrique


KIN – Pieter Hugo : L'intime sans concession

A l'occasion de l'exposition Kin de Pieter Hugo à la Fondation Henri Cartier-Bresson (jusqu'au 26 avril), le catalogue publié par Aperture présente encore plus de délices visuels. En une mise en page simple, aérée, prenant le parti d'intégrer des fragments et de recomposer les images, cet « album ...


Erik van der Weijde, ou comment rendre un bâtiment sexy ?

Située dans le Haut-Marais, la galerie Temple regorge en ce moment de richesses. Vous voyez les portes de granges ? Celles derrière lesquelles l'on ne s'attend pas, de l'extérieur, à découvrir un tel espace une fois entré ? Eh bien, ce que contient l'&ea...


Korganow nous ouvre les portes des «Prisons» françaises

« 67 065 est le nombre de détenus en France au 1e janvier 2014. Comment photographier la prison ? Comment restituer en image l'enfermement, la contrainte, la séparation, l'arbitraire ? Au-delà des barreaux, des cellules exiguës et sombres, des couloirs interminables, des cours de promenade austères, la réalité d...


Alive Tattoo Portraits : l'encre à fleur de peau

Alors que les livres sur le tatouage pullulent dans les libraires depuis quelques années, Alive Tattoo Portraits est l'un des premiers ouvrages français à être apparu sur le marché. Réunissant quelques 146 « gueules cassées », le photographe Julien Lachaussée vous fa...


Taryn Simon s'expose au Jeu de Paume

« Vues arrière, nébuleuse stellaire et le bureau de la propagande extérieure » est le titre étonnant de la première exposition française de la talentueuse artiste Taryn Simon. Et cela valait la peine d'attendre ! Le Jeu de Paume nous fait découvrir cinq des séries les plus emblématiques d...


Florence Henri aurait dû être un homme

Pianiste virtuose, élève de Busoni. Puis peintre, formée chez Klee et Kandinsky au Bauhaus. Photographe enfin, le temps d'éclater les carcans de la photographie traditionnelle et de participer à l'émergence d'un renouveau, empreint d'anticonformisme, de cubisme et de surréalisme. Florence Henri a traversé son siè...


Le génie des Géniaux

Le Musée de Bretagne vient de consacrer un ouvrage aux frères Géniaux, dont les photographies détonnent de rusticité d'antan. L'institution bretonne pouvait difficilement faire l'impasse sur cette publication : une petite quarantaine de tirages signée Paul Géniaux entrent dans ses collections dans les années 1990. ...


« Prises de rue », Paris vu par les yeux des sans-abri

Accolé à l'interminable rue de Rivoli, sous le soleil discret de février, un événement particulier attire les badauds au niveau de l'Hôtel de Ville, et ce malgré le froid glaçant. Car ce jeudi 19 février 2015 marque le lancement de l'exposition « Prises de rue », qui propose aux Parisiens de déco...



Informations pratiques

J R

* 2007 Biennale de Venise, Arsenal, Venise * ARTCURIAL, Paris * Fo...

Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

« Joyeux enfer » ou les prémices de la pornographie
« A Beautiful Body Project » : les femmes reprennent possession de
Interview de Jen Davis : « Je voulais voir en moi la recherche de la
Découverte de « L'inoubliable Marilyn » à la Galerie de l'Instant
Scandale à Charleroi
Interview de Jérôme Deya « Il faut lutter contre l'indifférence 
Cindy Crawford enflamme la toile avec une photo sans retouches
Le tatouage raconté en photos
Pluton ou les 3 bonnes raisons pour lesquelles on ne devrait jamais ph

Citation du jours

Il faut aimer la solitude pour être photographe.

Raymond Depardon

Forum

Mariage mai 2016 recherche photographe étudiant ou autre

Photographe amatrice

Mariage mai 2016 recherche photographe étudiant ou autre

Mariage mai 2016 recherche photographe étudiant ou autre

Vos réactions

jsui lha amphoyrait ! jçui paussT an bat dé blauk shur mont tairitoi

hou ai the real zboub ? sa fé lontan queu jeu tai pah vuth

j'en reviens pas .....lamentable !!!

Habitant en Province je n'aurais pas l'occasion de me rendre à cette

Bel article... que j'aurais préféré ne pas voir.


Actuphoto & Facebook