inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Concours Actualités > Disneyland Paris, en route vers votre futur avec Irina Werning


J'aime
1

Disneyland Paris, en route vers votre futur avec Irina Werning

g

La photographe argentine Irina Werning avait largement fait parler d'elle il y a quelques mois avec son projet "Back to the future" http://irinawerning.com/back-to-the-fut/back-to-the-future/), dans lequel elle reconstituait des photos prises des années auparavant.

A l'occasion de ses 20 ans, c'est le parc d'attractions Disneyland Paris qui s'approprie l'idée et invite la photographe à reconstituer des photos de visiteurs du parc prises il y  a 5 ou 20 ans : un concours lancé sur la page Facebook du Parc (https://www.facebook.com/disneylandparis?sk=app_282723218443178) propose ainsi aux internautes d'envoyer une photo souvenir d'eux prise dans le parc, et une photo actuelle. Des gagnants seront ensuite sélectionnés, et la photographe reconstituera les scènes lors d'une séance photo à venir. Les images seront finalement exposées dans un lieu parisien, à l'été 2012.

L'objectif, pour le Parc, étant de remercier ses visiteurs, mais aussi ses équipes, que la photographe est actuellement en train de photographier. Fidèle à ses méthodes, elle travaille seule, en collaboration avec des fabricants pour reconstituer des tissus et en fouinant à la recherches des bons accessoires.

L'initiative du parc, dans lequel trente photographes travaillent chaque jour à immortaliser les visiteurs et produisent plus de trois millions de photos par an, est réjouissante, et on peut supposer qu'elle rencontrera l'engouement du public, chez qui la photo souvenir vintage connait un grand succès (voir les applications Instagram ou Hipstamatic sur l'IPhone par exemple, qui reproduisent les teintes de vieilles photos).

 

© Irina Werning
 

 

NDLR : Dans le même ordre d'idées, qui confirme l'intérêt pour la photographie vernaculaire et ses manipulations, voir le travail Un-Possible Retour de Clarisse d'Arcimoles, exposé à la Saatchi Gallery de Londres en 2010, et, plus perturbant encore, 20.12.53 – 10.08.04 de Moira Ricci, dans lequel l'artiste s'incrustait dans les photos de famille de sa propre mère (http://www.strozzina.org/manipulatingreality/e_ricci.php).

 

Antoine Soubrier, 12 janvier 2012.

 

Vignette et image : © Irina Werning



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : photos, photographe, photo, visiteurs, irina, werning, lequel, reconstituer, souvenir, seront, facebook, expos, future,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Christian Lutz obtient gain de cause, sa série « In Jesus'Name » ne sera pas censurée
L'affaire qui oppose le photographe de l'Agence VU' Christian Lutz et l'ICF (International Christian Fellowship) semblerait être enfin en phase finale. Depuis plus d'un an en effet, la bataille juridique fait rage entre l'organisation suisse et le photographe. Actuphoto fait partie du comité de soutien du photographe, car la liberté d'expression ne p...

    Lire la suite


  Instagram censuré en Chine
Les manifestations ont fait rage à Hongkong pour dénoncer la décision du gouvernement chinois de limiter la portée du suffrage universel dans cette région autonome sous administration chinoise. En effet, initiés par les étudiants Hongkongais, ces rassemblements ont été suivis par des milliers de militants, prêts à dé...

    Lire la suite


  « No likes yet. » : Un site étonnant qui permet de découvrir les clichés impopulaires d'Instagram
« No likes yet. », un nom bien choisi pour un site pour le moins étrange. Dans le flot considérable d'images postées chaque jour sur Instagram (60 millions de photos pour 200 millions d'utilisateurs), il semblerait qu'un grand nombre d'entre elles n'ait pas leur lot de popularité.

Ainsi, le site

    Lire la suite


  La photo sur Iphone atteint un nouveau niveau
Une application disponible pour Iphone intitulée Manual, permet, comme son nom l'indique, à ses utilisateurs de régler entièrement les paramètres photo en monde manuel. Ainsi, grâce à cette application, l'utilisateur averti pourra faire lui-même ses réglages, à la manière d'un appareil photo numérique. R&...

    Lire la suite


  L’application mobile Hipstamatic lance sa fondation
La fameuse application mobile Hipstamatic a lancé sa fondation, Cause Beautiful, dont le but est d’aider les jeunes de quartiers défavorisés à documenter leur quotidien.

Mené par la photojournaliste Luanne Dietz, photographe pour le San FranciscoChronicle, elle explique « Je pense qu’Hipstamatic serait une faço...

    Lire la suite


  John Malkovich prend la pose pour Sandro Miller et revisite les plus grands clichés
L’acteur John Malkovich a posé pour le photographe Sandro Miller, afin de rejouer les clichés les plus cultes de la photographie.

La série, intitulée, « Malkovich, Malkovich, Malkovich: Homage to photographic masters » est un clin d’oeil au film de Spike Jonze Dans la peau de John Malkovich.

Le photographe e...

    Lire la suite


  Kirsten Dunst et le réalisateur Matthew Frost dénoncent l'obsession du selfie dans un court métrage
Le réalisateur britannique Matthew Frost a voulu dénoncer l’obsession de l’image qui hante la jeune génération 2.0.

A travers un court-métrage bien imaginé, mais quelque peu troublant, il met en scène l’actrice Kristen Dunst, reconnue par deux jeunes fans. En l’apercevant, elles ne lui disent pas un mot, mais s...

    Lire la suite


  Le duo de photographes Schnepp-Renou rejoint l'Agence SEE Studio
Morgane Renou est née en 1988 à Marseille, Simon Schnepp en 1983 à Osnabrück en Allemagne.
Depuis leur sortie en 2011 de l’école de Photographie Best-Sabel à Berlin, Simon Schnepp et Morgane Renou développent une pratique de photographie d'architecture et documentent également leurs découvertes et rencontres au cours de ...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Irina Werning

Jusqu'au 31/03/2012

Statut : Concours terminé







Suivre

 




My relationship with God has always been of a professional nature, I have never been on first name terms with Him. It's not so much God who engrosses me as other people's perception of Him and the unacceptable things they do in His name.
Abbas   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !