« Retour
   ↔ Forum

Projet : La Vie de Monsieur Bidule



Retrouvez Monsieur Bidule sur son site www.monsieurbidule.net

Explication du projet :

Travaillant déjà à d'autres projets plastiques transdisciplinaires, ils ont défini les médiums par lesquels ils pourraient exprimer « La vie Monsieur Bidule ». Assez vite, ils ont choisi d'utiliser le texte, l'image, le dessin, la gravure, la sculpture, et surtout la performance participative. Les supports de diffusion se trouve être aussi important sur le net, et dans « la vraie vie », sous forme d'expositions. Chaque médium induit une approche différente de Monsieur Bidule. Chaque jour, une nouvelle photo de Monsieur Bidule est publiée sur le web, accompagnée d'une légende, sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, tumblr). Cette partie amène au constat des travers des individus dans la gestion de ce qu'ils partagent sur le web. Les légendes sont souvent laconiques, ne disent pas grand chose, des lieux communs. Monsieur Bidule renvoie chacun à ce qu'il exprime à travers cet outil complexe abordé, la plupart du temps, avec une grande naïveté. A travers la vidéo, Monsieur Bidule nous donne à voir le rapport à son environnement d'un être un peu gauche, qui se laisse porter par les systèmes de déplacement mécanique, qui fait le touriste lambda. Il exprime la normativité du tourisme de masse, fêtes y comprises.
La captation photo et vidéo est l'occasion de performances participatives. Ce qui se joue socialement, dans les interactions avec le public aléatoire, se lit dans les images. Lorsque les artistes « sortent » Monsieur Bidule, ils confrontent leur personnage aux passants, avec diverses réactions, qui vont de l'indifférence feinte, aux interminables fou-rires des enfants.
Il est traité de manière graphique comme un questionnement sur la normalisation de l'être humain. Monsieur Bidule aimerait bien avoir une identité propre, mais il est écrasé socialement au point de ne plus avoir de genre. Comme tout un chacun, Monsieur Bidule se croit unique, mais il est comme tout le monde.

Par Romuald&PJ, le 03/04/2015 à 15h03



[ 1 ]