inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > L'Egypte à vos portes


J'aime
0

L'Egypte à vos portes

g

«Denis Dailleux est le digne photographe de l'Egypte qui vaut d'être aimée. Fragile et menacée, peut-être déja mourante, elle reçoit de son art un écrin d'une rare délicatesse, et surtout d'une grande intensité. Tout y est. Tout ce qui, si humain, si dense et généreux, contraste avec le grand musée parisien ou l'une de nos villes mortes. (...) Tout ce qui, soudain, fait chavirer d'émotion, trouver beaux les paysages, les rues et les passants que l'on croise. Tout ce qui fait aimer encore l'Egypte

Alain Blottière

Avec Egypte, claire et obscure, Denis Dailleux nous entraine à travers les dédales des ruelles du Caire, dans le quartier historique des palais et des mosquées aujourd’hui habité par une population modeste. Du désir impérieux de saisir la vie au hasard des croisements et des regards, Denis Dailleux nous fait découvrir l’effervescence de la rue et nous fait glisser dans les coulisses des scènes mythiques et quotidiennes que sont les cafés cairotes. S’y dévoilent des visages, portraits sublimes d’hommes simples, mis en scène dans des tableaux vivants.

 

 

 

©Denis Dailleux.

 

 

La photo montre un peuple mélancolique et joueur dont la douceur résonne à travers les murs d’une ville habitée par les pratiques et la ferveur religieuse musulmane et copte. La dramaturgie des scènes extérieures, du monde de la rue, des fêtes et des cafés se prolonge dans l’obscurité rafraichissante des maisons, espaces intérieurs et intimes.

Le temps des déambulations s’arrête aux jours d’insurrection qui faucheront, dans la fleur de l’âge, des jeunes gens en révolte. De cela aussi, Denis Dailleux s’est voulu le témoin et a souhaité leur rendre un hommage pudique.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 

 


Il y a des séries photographies dont le regard ne se lasse pas - pour leurs ambiances, leurs douceurs et le monde qu’elles évoquent. Les séries égyptiennes du photographe Denis Dailleux font parti de celle là. Nous entrons ainsi dans son univers : une vision intime de l’Egypte. Un travail en marge du temps où seule l’alchimie des rencontres créé le sujet.

L'artiste réalise les portraits des gens qu'il rencontre et avec lesquels il entend poursuivre des échanges en écoutant le récit de leur vie, puis engage ce qu'il appelle un "partage photographique". Chacun de ces portraits est le fruit d'une histoire particulière que le photographe a nouée avec les personnes représentées et dont certaines font, à présent, partie de son univers proche.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 



Dans un dépouillement volontaire de l'image, ces portraits sont souvent frontaux, réalisés au 6x6, avec un temps d'approche et de pose suffisant pour que l'auteur se concentre sur le regard : "là où le don peut se faire", selon ses mots. Parfois, les figures semblent habiter totalement l'image, d'autres fois, elles sont présentées dans des espaces choisis qui peuvent être leurs lieux d'habitation, de travail ou de passage.

Denis Dailleux réalise de plus en plus de vues d'ensemble : des images de familles, des photographies de rue. Lumières, couleurs, cadrages traduisent des ambiances et des détails qui témoignent de la vie réelle égyptienne. Tout en affichant un certain classicisme formel, l'auteur nous propose un portrait inédit de cette ville du Caire, sans désir d'établir des thèses socio-politiques ou ethnographiques. Denis Dailleux souhaite rendre compte de l'existence des "petites gens", d'un monde précaire et démuni, souvent exclu, voire interdit, des représentations officielles et de l'imagerie touristique.

 

 

 ©Denis Dailleux.



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : denis, dailleux, portraits, egypte, monde, temps, caire, photographe, leurs, univers, alise, travail,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Russian Criminal Tattoo Police Files
Russian Criminal Tattoo Police Files is a selection of photographs of Russian prisoners tattoos collected by Arkady Bronnikov between the mid-1960s and mid-1980s. A senior expert in criminalistics at the USSR Ministry of Internal Affairs for over thirty years, part of Bronnikov's duties involved visiting correctional institutions of the Ural and Siberia regions. It was here that he interviewed...

    Lire la suite


  Classic Images - Ansel Adams
Ansel Adams: Classic Images. Presenting some of both Adams' best-known photographs as well as stellar lesser-seen works—including several vintage prints dating back to the artist's very early career in the 1920s—this group by the legendary photographer spans the grand scope of his Western landscapes. Seminal images such as Moonrise, Hernandez, New Mexicoand El Capitan Sunrise, ...

    Lire la suite


  Horizons European Photo Exhibition Award 02
The exhibition Horizons presents the work of 12 young European photographers who have been invited to focus on the "new social" within the framework of the second edition of the European Photo Exhibition Award. Highlighted by several recent analyses, this "new social" stems from the fragmentation of spaces and public discourses and the rise of new kinds of social tension. Accor...

    Lire la suite


  THE CITY - August Sander
With the portraits in this group, August Sander gives an account of decisive political events and the everyday life in the big city, unfolding the singularities of the cityscape and its inhabitants. Unlike the previously exhibited groups, Sander modified the original composition of The City in the wake of the Second World War, and the folders The Persecuted, Political Prisoners and Foreign Workers...

    Lire la suite


  Enchanting Views at National Museum of Contemporary Art (MNAC), Bucharest
Enchanting Views is the first exhibition devoted to one of the most coherent and innovative projects of post-war modernity in Romanian architecture, namely, the tourist development of the Black Sea coastline during the 1960s and 1970s.

Enchanting Views proposes a new reading of the visual and symbolic identity of the Romanian Black Sea coastline, placing architecture at the center o...

    Lire la suite


  14-18 : la guerre en images - Bruges en Guerre
100 ans après l'entrée des troupes allemandes à Bruges, la ville belge commémore la Grande Guerre à travers trois expositions ouvertes au public au « Stadshallen » dès le mardi 14 octobre et ce jusqu'au 22 février 2015. Le conflit mondial est présenté et commenté sous un angle historique et artistique, tant d...

    Lire la suite


  Les Echappées Belles exposent 9 photographes
Une Echappée Bel le c'est l 'occasion fournie à une dizaine de photographes de participer à une exposition vivante et conviviale sur la place parisienne.

C'est aussi un moyen d'exposer dans un l ieu privi légié et adapté à ce niveau d'exigeance. Cet évènement dure 7 jours pendant lesquels au-del&agrav...

    Lire la suite


  « Energies urbaines » by Isabelle Schmitt
Pour la 6ème édition du Salon d'Art Contemporain « Business Art » à l' ESPACE PIERRE CARDIN, ISABELLE SCHMITT présentera quelques photographies de sa série « Energies Urbaines » et plus particulièrement quelques oeuvres inédites sur Pékin.

En effet, après avoir été sél...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Denis Dailleux

Comment s'y rendre ?

Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône
20 rue Mirès BP 90098
13303 Marseille
France


Localisation

Jusqu'au 22/12/2012

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




En photographie, ce n’est pas le photographe qui est important.
Yann arthus-bertrand   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !