inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > L'Egypte à vos portes


J'aime
0

L'Egypte à vos portes

g

«Denis Dailleux est le digne photographe de l'Egypte qui vaut d'être aimée. Fragile et menacée, peut-être déja mourante, elle reçoit de son art un écrin d'une rare délicatesse, et surtout d'une grande intensité. Tout y est. Tout ce qui, si humain, si dense et généreux, contraste avec le grand musée parisien ou l'une de nos villes mortes. (...) Tout ce qui, soudain, fait chavirer d'émotion, trouver beaux les paysages, les rues et les passants que l'on croise. Tout ce qui fait aimer encore l'Egypte

Alain Blottière

Avec Egypte, claire et obscure, Denis Dailleux nous entraine à travers les dédales des ruelles du Caire, dans le quartier historique des palais et des mosquées aujourd’hui habité par une population modeste. Du désir impérieux de saisir la vie au hasard des croisements et des regards, Denis Dailleux nous fait découvrir l’effervescence de la rue et nous fait glisser dans les coulisses des scènes mythiques et quotidiennes que sont les cafés cairotes. S’y dévoilent des visages, portraits sublimes d’hommes simples, mis en scène dans des tableaux vivants.

 

 

 

©Denis Dailleux.

 

 

La photo montre un peuple mélancolique et joueur dont la douceur résonne à travers les murs d’une ville habitée par les pratiques et la ferveur religieuse musulmane et copte. La dramaturgie des scènes extérieures, du monde de la rue, des fêtes et des cafés se prolonge dans l’obscurité rafraichissante des maisons, espaces intérieurs et intimes.

Le temps des déambulations s’arrête aux jours d’insurrection qui faucheront, dans la fleur de l’âge, des jeunes gens en révolte. De cela aussi, Denis Dailleux s’est voulu le témoin et a souhaité leur rendre un hommage pudique.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 

 


Il y a des séries photographies dont le regard ne se lasse pas - pour leurs ambiances, leurs douceurs et le monde qu’elles évoquent. Les séries égyptiennes du photographe Denis Dailleux font parti de celle là. Nous entrons ainsi dans son univers : une vision intime de l’Egypte. Un travail en marge du temps où seule l’alchimie des rencontres créé le sujet.

L'artiste réalise les portraits des gens qu'il rencontre et avec lesquels il entend poursuivre des échanges en écoutant le récit de leur vie, puis engage ce qu'il appelle un "partage photographique". Chacun de ces portraits est le fruit d'une histoire particulière que le photographe a nouée avec les personnes représentées et dont certaines font, à présent, partie de son univers proche.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 



Dans un dépouillement volontaire de l'image, ces portraits sont souvent frontaux, réalisés au 6x6, avec un temps d'approche et de pose suffisant pour que l'auteur se concentre sur le regard : "là où le don peut se faire", selon ses mots. Parfois, les figures semblent habiter totalement l'image, d'autres fois, elles sont présentées dans des espaces choisis qui peuvent être leurs lieux d'habitation, de travail ou de passage.

Denis Dailleux réalise de plus en plus de vues d'ensemble : des images de familles, des photographies de rue. Lumières, couleurs, cadrages traduisent des ambiances et des détails qui témoignent de la vie réelle égyptienne. Tout en affichant un certain classicisme formel, l'auteur nous propose un portrait inédit de cette ville du Caire, sans désir d'établir des thèses socio-politiques ou ethnographiques. Denis Dailleux souhaite rendre compte de l'existence des "petites gens", d'un monde précaire et démuni, souvent exclu, voire interdit, des représentations officielles et de l'imagerie touristique.

 

 

 ©Denis Dailleux.



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : denis, dailleux, portraits, egypte, monde, temps, caire, photographe, leurs, univers, alise, travail,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  « De grâce, un geste ! » de Marc Riboud au musée d'art moderne Richard Anacreon
Photographe majeur du XXème siècle, Marc Riboud, né en 1923 près de Lyon, est à l’honneur au Musée d’art moderne Richard Anacréon à Granville pendant l’été 2014, en écho avec l’exposition Dior Images de légende présentée au musée Christian Dior.

« Infatigable promeneur du monde », Marc Riboud a sillo...

    Lire la suite


  « Photos Trouvées » à la Maison Doisneau
Photos Trouvées est né de l'envie de partager un étonnement face à la vivacité photographique qui se donne à voir dans les images d'amateurs du 20 ème siècle. Il s'agit d'une invitation à s'affranchir de la prétendue banalité de ces photographies pour mieux reconsidérer la singularité et l'imprévisibilité de chacune d'entre elles. ...

    Lire la suite


  La bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône présente « The Summer of Us » de Autio Narelle
Cette année la Bibliothèque départementale des Bouches-du-rhône vous propose de partir à des milliers de kilomètres de marseille pour vivre Une Saison océanienne. une trentaine de bibliothèques des Bouches-du-rhône, associées à ce projet, vous présentent l’australie, la nouvelle-Zélande et la papouasie, au travers des lectures à haute voix, des rencontres...

    Lire la suite


  « Yearbook » of Ryan McGinley at Team Gallery
Yearbook is a single artwork that consists of over five hundred studio portraits of some two hundred models, always in the nude, printed on vinyl and adhered to every available inch of the gallery’s walls and ceilings. The installation’s effect is hugely impressive in its standalone visual power, an enveloping entity flooding the entire space with bold color and form. Although...

    Lire la suite


  Wanda Skonieczny à la galerie Pierre et Renée
Photographe plasticienne qui poursuit depuis une quinzaine d'années ses recherches sur la matière photographique, Wanda Skonieczny « développe une technique d'images imprimées sur tissu aux formats en liens avec les lieux, le public, pour un face à face avec ses modèles

La photographe pose la question de ce qu'est le medium de la photog...

    Lire la suite


  La Galerie du Pont Neuf présente Rodolphe Sebbah
Après trente années passées dans le milieu du négoce des pierres précieuses, Rodolphe Sebbah se consacre désormais uniquement à la photographie. Quand il commence à s’intéresser à celle-ci il y a quelques années c’est immédiatement et naturellement dans les rue qu’il descend. Seul le spectacle de ...

    Lire la suite


  The Walther Collection present a survey of photography by Samuel Fosso
The Walther Collection is pleased to present a survey of photography by Samuel Fosso (b. 1962, Cameroon), one of the most renowned contemporary artists working in Africa. Since the mid- 1970s, Fosso has focused on self-portraiture by transforming his body through performance, en- visioning variations on African identity in the postcolonial era.

His early experimental works and later...

    Lire la suite


  « La tentation du paysage » de Jean Gaumy, exposée à l'Abbaye de Jumièges

« La Tentation du Paysage » n’est pas seulement une exposition. C’est aussi un arrêt sur le cheminement du travail de Jean Gaumy, une tentative pour saisir son œuvre en mutation, qu’il regarde étonné, comme un objet vivant.

La Tentation du Paysage, la photographie sous divers angles

L&r...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Denis Dailleux

Comment s'y rendre ?

Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône
20 rue Mirès BP 90098
13303 Marseille
France


Localisation

Jusqu'au 22/12/2012

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




En art comme en amour, l'instinct suffit.
Anatole France   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !