L'Egypte à vos portes

J'aime
0

©Denis Dailleux.

«Denis Dailleux est le digne photographe de l'Egypte qui vaut d'être aimée. Fragile et menacée, peut-être déja mourante, elle reçoit de son art un écrin d'une rare délicatesse, et surtout d'une grande intensité. Tout y est. Tout ce qui, si humain, si dense et généreux, contraste avec le grand musée parisien ou l'une de nos villes mortes. (...) Tout ce qui, soudain, fait chavirer d'émotion, trouver beaux les paysages, les rues et les passants que l'on croise. Tout ce qui fait aimer encore l'Egypte

Alain Blottière

Avec Egypte, claire et obscure, Denis Dailleux nous entraine à travers les dédales des ruelles du Caire, dans le quartier historique des palais et des mosquées aujourd’hui habité par une population modeste. Du désir impérieux de saisir la vie au hasard des croisements et des regards, Denis Dailleux nous fait découvrir l’effervescence de la rue et nous fait glisser dans les coulisses des scènes mythiques et quotidiennes que sont les cafés cairotes. S’y dévoilent des visages, portraits sublimes d’hommes simples, mis en scène dans des tableaux vivants.

 

 

 

©Denis Dailleux.

 

 

La photo montre un peuple mélancolique et joueur dont la douceur résonne à travers les murs d’une ville habitée par les pratiques et la ferveur religieuse musulmane et copte. La dramaturgie des scènes extérieures, du monde de la rue, des fêtes et des cafés se prolonge dans l’obscurité rafraichissante des maisons, espaces intérieurs et intimes.

Le temps des déambulations s’arrête aux jours d’insurrection qui faucheront, dans la fleur de l’âge, des jeunes gens en révolte. De cela aussi, Denis Dailleux s’est voulu le témoin et a souhaité leur rendre un hommage pudique.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 

 


Il y a des séries photographies dont le regard ne se lasse pas - pour leurs ambiances, leurs douceurs et le monde qu’elles évoquent. Les séries égyptiennes du photographe Denis Dailleux font parti de celle là. Nous entrons ainsi dans son univers : une vision intime de l’Egypte. Un travail en marge du temps où seule l’alchimie des rencontres créé le sujet.

L'artiste réalise les portraits des gens qu'il rencontre et avec lesquels il entend poursuivre des échanges en écoutant le récit de leur vie, puis engage ce qu'il appelle un "partage photographique". Chacun de ces portraits est le fruit d'une histoire particulière que le photographe a nouée avec les personnes représentées et dont certaines font, à présent, partie de son univers proche.

 

 

 ©Denis Dailleux.

 



Dans un dépouillement volontaire de l'image, ces portraits sont souvent frontaux, réalisés au 6x6, avec un temps d'approche et de pose suffisant pour que l'auteur se concentre sur le regard : "là où le don peut se faire", selon ses mots. Parfois, les figures semblent habiter totalement l'image, d'autres fois, elles sont présentées dans des espaces choisis qui peuvent être leurs lieux d'habitation, de travail ou de passage.

Denis Dailleux réalise de plus en plus de vues d'ensemble : des images de familles, des photographies de rue. Lumières, couleurs, cadrages traduisent des ambiances et des détails qui témoignent de la vie réelle égyptienne. Tout en affichant un certain classicisme formel, l'auteur nous propose un portrait inédit de cette ville du Caire, sans désir d'établir des thèses socio-politiques ou ethnographiques. Denis Dailleux souhaite rendre compte de l'existence des "petites gens", d'un monde précaire et démuni, souvent exclu, voire interdit, des représentations officielles et de l'imagerie touristique.

 

 

 ©Denis Dailleux.



Mots clés / Tags : denis, dailleux, portraits, egypte, monde, temps, caire, photographe, leurs, univers, alise, travail,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Recopier le code de sécurité





Articles dans la même rubrique


Born to be Rock à la Black Gallery

A l’occasion du mois de la photographie en novembre prochain, The Black Gallery présente une exposition collective inspirée par les icones du Rock’n’Roll. De la naissance du style dans les années 50 à la fragmentation du genre, l’exposition retrace l’histoire de ce mouvement sulfureux à travers ses leaders : Keith Richards, BB King, ...


Horst: Photographer of Style

Horst P. Horst (1906-99) created images that transcend fashion and time. He was a master of light, composition and atmospheric illusion, who conjured a world of sensual sophistication. In an extraordinary sixty-year career, his photographs graced the pages of Vogue and House and Garden under the one-word photographic byline ‘Horst’. He ranks alongside Irving Penn and Richard Avedon as ...


Arktikugol de Léo Delafontaine

Imaginez des mineurs ukrainiens. Faites-les travailler dans une concession minière russe, elle-même enclavée dans un territoire norvégien situé dans l’Arctique, et vous aurez Barentsburg, une ville-entreprise de 440 habitants sans autre raison d’existence que les intérêts géopolitiques de l’URSS puis de la Russie. ...


Never Never Land | Group Exhibition

Where activism is curtailed, censorship is widespread and overt social critique is frowned upon, the rebellion inherent in humour is particularly valuable and powerful. Never Never Land features short films, animations, photographs and installations from Abdullah Al Mutairi, Arwa Al Neami, Monira Al Qadiri, Foundland, Hasan Hujairi and Ahmed Mater. The exhibition, curated by Amal Kh...


Captain Linnaeus Tripe: Photographer of India and Burma, 1852–1860

Captain Linnaeus Tripe (1822–1902) occupies a special place in the history of 19th-century photography for the outstanding body of work he produced in India and Burma (now the republic of Myanmar) between 1854 and 1860. Although he learned photography in Great Britain from amateurs who considered it a pastime, he recognized that it could be an effective tool for conveying information about u...


A Subtle Beauty: Platinum Photographs from the Collection

Revered for its permanence and subtle beauty, the platinum print played an important role in establishing photography as a fine art during the late nineteenth and early twentieth centuries. Composed of platinum metal embedded in the uppermost fibers of the paper, platinum photographs are characterized by luminous, textured surfaces that vary from a velvety matte to a lustrous sheen. The photograph...


Photo Trouvées, les ancêtres d'Instagram

Photo Trouvées ou ce qui se fait de mieux en photographie anonyme. Leurs auteurs étaient même les premiers instagramers. Dans le cadre du Mois de La Photo 2014 et de son thème « Anonymes et amateurs célèbres », la Maison de la Photographie Robert Doisneau présente du 24 Octobre 2014 au 25 Janvier 2015...


Angkor, lancement du deuxieme volet de l'exposition d'Antoine d'Agata

Angkor, 23 Juin 2014. Nuit… La methamphétamine apaise la peur. Je parcours les rues et photographie les filles qui arpentent les berges du Tonle Sap, prisonnières de l’obscurité, forcées d’accepter de bonne grâce leur rôle d’esclave, la nécessité de leur soumission et docilité envers les hommes. ...



Informations pratiques

Denis Dailleux

Denis Dailleux est membre de l'agence VU. Portraitiste très fin qui s'intér...


Comment s'y rendre ?

Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône
20 rue Mirès BP 90098
13303 Marseille
France


Jusqu'au 22/12/2012

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

Les 10 photographes les plus riches du Monde en 2014
The Curse : une exposition bien en règles
Storyteller: The photographs of Duane Michals
Chère Fleur Pellerin...
Downtown Divas : des prostituées chics pour un résultat choc
Diane Ducruet censurée par sa propre galerie !
Balade au Père-Lachaise avec Nathalie Rheims
Interview de Patrick Zachmann : «Nizar quand je l'ai connu, il dormai
Shelly Mosman et son Animal Child : l'art du portrait atemporel

Citation du jours

De manière inconsciente, je crois, je guette un regard, une expression des traits ou une nostalgie capable de résumer ou plus exactement de révéler une vie.

Steve MCCURRY

Forum

jeune photographe a en devenir cherche proposition d'emploi.

Mariage mai 2016 recherche photographe étudiant ou autre

Recherche photographe amateur pour notre mariage

Photographe amateur pour mariage au mois fin novembre

Vos réactions

On ne peu pas mourir a 69 ans, est être né en 1951.

"Malgré une légère baisse de la fréquentation par rapport à 2013

George Georgiou, Dimitri Pilalis, Jonh Stanmeyer... amazing artist pho

bonjour Monsieur, je voudrais savoir si vous il y aura des lots de pho

Bonjour Gwendolina, Merci pour votre bel article. J'ai vu avec plai


Actuphoto & Facebook