Abigail O'Brien au Centre culturel irlandais

J'aime
0

Garden Heaven – Holy Orders Abigail O'Brien de la série The Seven Sacraments Le Centre Culturel Irlandais est heureux d'accueillir la première grande exposition personnelle en France de l'artiste irlandaise Abigail O'Brien. S'inspirant à l'origine du travail de Nicolas Poussin, l'artiste a travaillé pendant neuf ans sur une série d'œuvres sur le thème des sept sacrements. Cette exposition présente celui des Holy Orders (l'Ordination). Abigail O'Brien interprète et utilise les sacrements comme catalyseurs, à travers les cadres de la pensée et du discours laïques. Mêlant étroitement les pratiques contemporaines des beaux-arts à des formes plus traditionnelles de fabrications artisanales, elle explore l'univers domestique, les rituels quotidiens et les rites de passage en usant d'un large éventail de disciplines dont la sculpture, la couture, la vidéo, la création sonore et la photographie. À la fois « point d'ancrage et corde au cou », ces rituels sont la métaphore du cheminement à travers les écueils de l'existence. Rites de passage donnant accès à notre propre culture, ces sacrements contraignants peuvent néanmoins donner un sens à notre vie « touchée par la grâce ». A travers la série The Seven Sacraments (catalogue à disposition), Abigail O'Brien explore trois thèmes majeurs : la signification du rituel dans l'univers domestique, l'évolution de l'iconographie religieuse et la figure de la femme dans l'art contemporain. Elle se sert des sacrements comme d'un outil d'exploration des moments clés de l'existence humaine depuis la naissance jusqu'à la mort. Elle replace l'iconographie de chaque sacrement dans un cadre domestique contemporain, le libérant du caractère pompeux qu'il a acquis à travers l'histoire. Ainsi, elle replace avec force la sensibilité féminine au centre du récit et du drame associés à chaque sacrement. En resituant les Holy Orders (l'Ordination) dans un jardin agencé et soigneusement entretenu, elle interroge le choix de tel ou tel sacrifice. L'entretien d'un jardin est-il nécessaire ? Quel type d'activité faut-il y déployer et avec quelle incidence sur la liberté individuelle ? Abigail O'Brien a remporté de nombreux prix pour ses œuvres acquises par des collections publiques et privées dont le Irish Museum of Modern Art de Dublin, la Caldic Collectie à Rotterdam et la Collection Volpinum à Vienne. Elle a présenté son travail à travers le monde, notamment à la Haus der Kunst de Munich, au Gemeentemuseum en Hollande, et au Centro Nacional des Artes de Mexico. Née en 1957, elle est diplômée du National College of Art and Design de Dublin où elle a obtenu en 1995 sa licence en arts plastiques option peinture, avec mention très bien, puis sa maîtrise en 1998. Elle vit et travaille dans la capitale irlandaise. * Catalogue The Seven Sacraments en vente à l'Accueil - 25€ - Horaires d'ouverture des expositions : Du mardi au samedi : de 14h à 18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h) Le dimanche : de 12h30 à 14h30 *Fermé le lundi et les jours fériés -Renseignements : 01 58 52 10 30/ 34 Bishops Cibachrome print © Abigail O'Brien Galerie d'images Dis-Planting Cibachrome print © Abigail O'Brien Mitre Cibachrome print © Abigail O'Brien


Mots clés / Tags : brien, abigail, travers, sacrements, orders, domestique, print, sacraments, seven, serie, cibachrome, univers, explore, rituels, passage, contemporain, sacrement, replace, jardin, jusqu, iconographie, existence, dublin,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Recopier le code de sécurité





Articles dans la même rubrique


Exposition collective : « Cinq »

La Galerie E.G.P présente « Cinq », une exposition célébrant ses cinq années d’existence, du 16 janvier au 28 février 2015. Cette exposition rassemble les œuvres d’artistes qui, depuis l’exposition inaugurale de Takesada Matsutani en 2009, ont participé à l’aventure, dont Quentin Armand, Oliver Bragg, Irina Ionesco et Igor Josifov. ...


Erik van der Weijde : Gebilde

To date, the extensive work of Dutch artist Erik van der Weijde has primarily come to our attention in the form of his artist books, zines, and, more recently, also his magazine called SUBWAY. The photographer has presented more than forty publications over the last twelve years, released by his own publishing company 4478zine or in cooperation with the most prominent independent publishers, inclu...


« Fêlures » d'Anaïs Boudot

Ici la fêlure ne semble pas un signe annonciateur de rupture, mais apparaît plutôt comme une faille qui nous permet d’atteindre comme à l’image même. Un calme onirique, intime, une mélancolie empreinte de légèreté absorbe ces fêlures, les comprend dans l’image, sans qu’elles se manifestent comme violence....


Le Petit Palais accueille REZA : « Azerbaïdjan, l'Elégance du feu »

À l'occasion de la sortie de ses deux ouvrages : « L'Elégance du feu » et « Le Massacre des Innocents », REZA s'installe dans la cours du petit Palais pour exposer ses photogrpahies. Il s'agit d'une courte exposition, un événement qui ne dure que jusqu'au 7 décembre. Parisiens ou sim...


« Les yeux tournent autour du soleil » de Medhi Meddaci

Pronfondément attaché à l'espace méditéranéen, théâtre de son histoire familiale, Medhi Meddaci développe un travail vidéo poétique en envoûtant, empruntant au champ de la photogrpahie comme à celui du cinéma. Il s'attache aux notions de cycle, de mémoire, d'identité culturelle...


Arnaud Baumann : « Rires, portraits de Gébé et Roland Topor »

Les rires de Baumann Arnaud Baumann, ce n’est pas un photographe. Arnaud Baumann, c’est beaucoup de photographes. Il y a les Baumann photographes-compositeurs, inventeurs d’univers, créateurs de formes en studio, metteurs en scène de corps en situation, avec des fumées, des projections, des flous, des taches de couleurs incroyables. Et puis il y ...


"Désorienté" d'Anna Puig Rosado

J’aime quand le voyage rude ne m'amène jamais dans ces paysages idéaux faits de sable et de cocotiers assassins. Je pars pour un voyage, souvent transformé en errance, une somme formidable de temps consumé en attente, en rêverie, en transports hasardeux partant en retard et déambulant dans des paysages sinistres avec l’apparence d'&e...


Africa : Big Change Big Chance, CIVA hors les murs

Après sa présentation à la Triennale de Milan de 2014, le CIVA est heureux d’accueillir à Bruxelles, Africa : Big Change Big Chance, une exposition richement illustrée et commentée qui sonde la réalité architecturale et urbanistique d’un continent en mutation. Africa Big Change Big Chance explore les changements et ...



Informations pratiques

Comment s'y rendre ?

Centre culturel irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
France


Jusqu'au 12/11/2005

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

Les 10 photographes les plus riches du Monde en 2014
The Curse : une exposition bien en règles
Storyteller: The photographs of Duane Michals
Chère Fleur Pellerin...
Downtown Divas : des prostituées chics pour un résultat choc
Diane Ducruet censurée par sa propre galerie !
Balade au Père-Lachaise avec Nathalie Rheims
Interview de Patrick Zachmann : «Nizar quand je l'ai connu, il dormai
Shelly Mosman et son Animal Child : l'art du portrait atemporel

Citation du jours

La photographie est plus qu'un moyen pour communiquer efficassement des idées. c'est un art créateur.

Ansel adams

Forum

Recherche photographe amateur pour notre mariage

jeune photographe a en devenir cherche proposition d'emploi.

Mariage mai 2016 recherche photographe étudiant ou autre

Recherche photographe amateur pour notre mariage

Vos réactions

Bonjour, je ne comprends pas pourquoi vous accueillis sur votre site c

On ne peu pas mourir a 69 ans, est être né en 1951.

"Malgré une légère baisse de la fréquentation par rapport à 2013

George Georgiou, Dimitri Pilalis, Jonh Stanmeyer... amazing artist pho

bonjour Monsieur, je voudrais savoir si vous il y aura des lots de pho


Actuphoto & Facebook