Abigail O'Brien au Centre culturel irlandais

J'aime
0

Garden Heaven – Holy Orders Abigail O'Brien de la série The Seven Sacraments Le Centre Culturel Irlandais est heureux d'accueillir la première grande exposition personnelle en France de l'artiste irlandaise Abigail O'Brien. S'inspirant à l'origine du travail de Nicolas Poussin, l'artiste a travaillé pendant neuf ans sur une série d'œuvres sur le thème des sept sacrements. Cette exposition présente celui des Holy Orders (l'Ordination). Abigail O'Brien interprète et utilise les sacrements comme catalyseurs, à travers les cadres de la pensée et du discours laïques. Mêlant étroitement les pratiques contemporaines des beaux-arts à des formes plus traditionnelles de fabrications artisanales, elle explore l'univers domestique, les rituels quotidiens et les rites de passage en usant d'un large éventail de disciplines dont la sculpture, la couture, la vidéo, la création sonore et la photographie. À la fois « point d'ancrage et corde au cou », ces rituels sont la métaphore du cheminement à travers les écueils de l'existence. Rites de passage donnant accès à notre propre culture, ces sacrements contraignants peuvent néanmoins donner un sens à notre vie « touchée par la grâce ». A travers la série The Seven Sacraments (catalogue à disposition), Abigail O'Brien explore trois thèmes majeurs : la signification du rituel dans l'univers domestique, l'évolution de l'iconographie religieuse et la figure de la femme dans l'art contemporain. Elle se sert des sacrements comme d'un outil d'exploration des moments clés de l'existence humaine depuis la naissance jusqu'à la mort. Elle replace l'iconographie de chaque sacrement dans un cadre domestique contemporain, le libérant du caractère pompeux qu'il a acquis à travers l'histoire. Ainsi, elle replace avec force la sensibilité féminine au centre du récit et du drame associés à chaque sacrement. En resituant les Holy Orders (l'Ordination) dans un jardin agencé et soigneusement entretenu, elle interroge le choix de tel ou tel sacrifice. L'entretien d'un jardin est-il nécessaire ? Quel type d'activité faut-il y déployer et avec quelle incidence sur la liberté individuelle ? Abigail O'Brien a remporté de nombreux prix pour ses œuvres acquises par des collections publiques et privées dont le Irish Museum of Modern Art de Dublin, la Caldic Collectie à Rotterdam et la Collection Volpinum à Vienne. Elle a présenté son travail à travers le monde, notamment à la Haus der Kunst de Munich, au Gemeentemuseum en Hollande, et au Centro Nacional des Artes de Mexico. Née en 1957, elle est diplômée du National College of Art and Design de Dublin où elle a obtenu en 1995 sa licence en arts plastiques option peinture, avec mention très bien, puis sa maîtrise en 1998. Elle vit et travaille dans la capitale irlandaise. * Catalogue The Seven Sacraments en vente à l'Accueil - 25€ - Horaires d'ouverture des expositions : Du mardi au samedi : de 14h à 18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h) Le dimanche : de 12h30 à 14h30 *Fermé le lundi et les jours fériés -Renseignements : 01 58 52 10 30/ 34 Bishops Cibachrome print © Abigail O'Brien Galerie d'images Dis-Planting Cibachrome print © Abigail O'Brien Mitre Cibachrome print © Abigail O'Brien


Mots clés / Tags : brien, abigail, travers, sacrements, orders, domestique, print, sacraments, seven, serie, cibachrome, univers, explore, rituels, passage, contemporain, sacrement, replace, jardin, jusqu, iconographie, existence, dublin,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Cochez la case ci dessous





Articles dans la même rubrique


Exposition collective : " Les femmes sont belles "

Nous ne nierons pas l’évidente référence à Women Are Beautiful, l’emblématique série de photographies prises sur le vif par Garry Winogrand dans les années 1960 et 1970. À notre tour de rendre hommage à la féminité, à travers un ensemble d’images dues pour la plupart aux photographes que n...


Exposition : Suite égyptienne

It started with Maxime Du Camp and Flaubert who, in 1849, went together to Egypt. Maxime Du Camp had brought with him a photographic camera and had convinced the Académie des Instructions in Paris to commission him for the trip. Flaubert was asked by the Ministry of Agriculture and Commerce to write his impressions of Egypt. One hundred and fifty years later, in 1989, I decid...


Exposition : The lost empire

ABANDONED SOVIET MILITARY BASES - TOPOGRAPHY OF WAR "Whenever I’m told there is nothing to photograph, my only desire is to visit these places. Abandoned Soviet military bases appeared to me by accident in 2009 and I immediately decided this was going to become my next project. Between 2010 and 2011, I visited dozens of bases, in Poland, Hungary, Estonia and East Germany....


Exposition : Three by three and one

Ösz produces engaged images that intrigue and shed an original light on the social and historical dimension of architecture and spaces. Gábor Ösz’s work is based on a fascination with the observation of reality and the relationship between man and the space that surrounds him. Through the use of analogue photographic processes, such as the camera obscura and the pinhole ...


Exposition : Longues marches en Chine, 1957-2010

À l’occasion du Nouvel An chinois, la mairie du 13e arrondissement de Paris présente l’exposition « Longues marches en Chine 1957-2010 » avec les photographies de Marc Riboud qui pendant près de cinquante ans n’a cessé de retourner en Chine. À l’intérieur de la mairie, dans la Galerie Athéna et dans l’Antichambre, une trentaine...


Exposition : Larry Clark Pop-up show travels to Los Angeles

Larry Clark, whose prints often sell for tens of thousands of dollars and are included in the collections of museums such as the MoMA and the Whitney, is clearing house. During a week-long pop-up art show at Ooga Booga in Los Angeles, Clark’s fans will be able to purchase unique 4x6 and 5x7 prints from the photographer’s personal stash of snapshots for only $100. “...


Exposition : Mid century

Vintage photographs from dutch artists. © Cas Oorthuys ...


Exposition : Storyteller

Pour sa deuxième exposition à la galerie, la photographe japonaise Asako Shimizu, présentera sa nouvelle série Storyteller pour la première fois à Paris. Déjà très remarquée lors de la dernière édition de la foire Unseen à Amsterdam, elle participera aux festivités de Mons 2015 - Belgique , Capitale E...



Informations pratiques

Comment s'y rendre ?

Centre culturel irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
France


Jusqu'au 12/11/2005

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

La photographe Clémence Veilhan censurée par Facebook
Manifestation du 11 janvier : les photos de Depardon
« Je suis Photoshop »
Photos de nu avec cheeseburger et supplément frites
On a tué Charlie Hebdo
« Tourisme de la désolation » : le guide Michelin de la faucheuse
Le recyclage made in USA
L'album photo des Obama
La liste glaçante de Reporters sans frontières

Citation du jours

L'amour, c'est comme la photographie... ça se développe dans le noir...

Anonyme

Forum

recherche eleve photographe pour mariage aout 2015

Recherche Photographe/étudiant pour mariage autour de Salon de Proven

reportage mariage

mariage 23 mai 2015 (64)

Vos réactions

Le photographe bordelais cité par Monsieur Sturges est Alain Laboile,

Quand vous dites que Google interdit les photos de nus, pourriez vous

Et par ailleurs les mêmes censurent le nu à maintes occasions... Un

Bonjour, vous trouverez la petition à cette adresse web : https://ww

Bonjour, Où est cette pétition? Cordialement, Dominique


Actuphoto & Facebook