Abigail O'Brien au Centre culturel irlandais

J'aime
0

Garden Heaven – Holy Orders Abigail O'Brien de la série The Seven Sacraments Le Centre Culturel Irlandais est heureux d'accueillir la première grande exposition personnelle en France de l'artiste irlandaise Abigail O'Brien. S'inspirant à l'origine du travail de Nicolas Poussin, l'artiste a travaillé pendant neuf ans sur une série d'œuvres sur le thème des sept sacrements. Cette exposition présente celui des Holy Orders (l'Ordination). Abigail O'Brien interprète et utilise les sacrements comme catalyseurs, à travers les cadres de la pensée et du discours laïques. Mêlant étroitement les pratiques contemporaines des beaux-arts à des formes plus traditionnelles de fabrications artisanales, elle explore l'univers domestique, les rituels quotidiens et les rites de passage en usant d'un large éventail de disciplines dont la sculpture, la couture, la vidéo, la création sonore et la photographie. À la fois « point d'ancrage et corde au cou », ces rituels sont la métaphore du cheminement à travers les écueils de l'existence. Rites de passage donnant accès à notre propre culture, ces sacrements contraignants peuvent néanmoins donner un sens à notre vie « touchée par la grâce ». A travers la série The Seven Sacraments (catalogue à disposition), Abigail O'Brien explore trois thèmes majeurs : la signification du rituel dans l'univers domestique, l'évolution de l'iconographie religieuse et la figure de la femme dans l'art contemporain. Elle se sert des sacrements comme d'un outil d'exploration des moments clés de l'existence humaine depuis la naissance jusqu'à la mort. Elle replace l'iconographie de chaque sacrement dans un cadre domestique contemporain, le libérant du caractère pompeux qu'il a acquis à travers l'histoire. Ainsi, elle replace avec force la sensibilité féminine au centre du récit et du drame associés à chaque sacrement. En resituant les Holy Orders (l'Ordination) dans un jardin agencé et soigneusement entretenu, elle interroge le choix de tel ou tel sacrifice. L'entretien d'un jardin est-il nécessaire ? Quel type d'activité faut-il y déployer et avec quelle incidence sur la liberté individuelle ? Abigail O'Brien a remporté de nombreux prix pour ses œuvres acquises par des collections publiques et privées dont le Irish Museum of Modern Art de Dublin, la Caldic Collectie à Rotterdam et la Collection Volpinum à Vienne. Elle a présenté son travail à travers le monde, notamment à la Haus der Kunst de Munich, au Gemeentemuseum en Hollande, et au Centro Nacional des Artes de Mexico. Née en 1957, elle est diplômée du National College of Art and Design de Dublin où elle a obtenu en 1995 sa licence en arts plastiques option peinture, avec mention très bien, puis sa maîtrise en 1998. Elle vit et travaille dans la capitale irlandaise. * Catalogue The Seven Sacraments en vente à l'Accueil - 25€ - Horaires d'ouverture des expositions : Du mardi au samedi : de 14h à 18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h) Le dimanche : de 12h30 à 14h30 *Fermé le lundi et les jours fériés -Renseignements : 01 58 52 10 30/ 34 Bishops Cibachrome print © Abigail O'Brien Galerie d'images Dis-Planting Cibachrome print © Abigail O'Brien Mitre Cibachrome print © Abigail O'Brien


Mots clés / Tags : brien, abigail, travers, sacrements, orders, domestique, print, sacraments, seven, serie, cibachrome, univers, explore, rituels, passage, contemporain, sacrement, replace, jardin, jusqu, iconographie, existence, dublin,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Recopier le code de sécurité





Articles dans la même rubrique


Brenda Bancel: Finding the sacred on the sacred river

Brenda Bancel followed her dream of going to the Hindu spiritual festival in Varanasi India by attending a workshop with award winning photographer John Stanmeyer. Upon arrival, it was completely different than what she had imagined. Blocked by images of dead bodies and cremations, she struggled to find where her camera wanted to focus. After three days, she fell in love. She found what was...


Les photographes amateurs et la guerre 14-18

Alors que la photographie amateur connaît au début du XXème siècle un essor sans précédent, nombre de soldats emportent dans leur bagage des petits appareils portatifs qui vont permettre d'enregistrer leur quotidien durant le conflit. L'exposition " Regard d'un industriel elbeuvien sur la Grande Guerre, photographies de Fréd&e...


Exposition 27.11 à la Backslash Gallery

Retrouvez le travail du photographe turc Sergen Sehitoglu à la Backslash Gallery du 27 novembre 2014 au 17 janvier 2015. Depuis son ouverture, Backslash promeut la création contemporaine avec une implication sans cesse renouvelée et sa programmation s'est enrichie au fil des années à travers des rencontres et des coups de coeur. A l'...


Colin Delfosse : « Les Amazones du PKK »

J’appréhende la photographie comme un instrument. Non seulement comme instrument de contact social, mais également comme outil de communication interpersonnelle, permettant de témoigner et de susciter le débat. Licencié en communication appliquée, Colin Delfosse exerce la profession de photojournaliste depuis 2007. Dès ...


Not my language : an exhibition by Wu Tsang

Wu Tsang (b. 1982) is an artist, performer, and filmmaker based in Los Angeles. His multimedia-oriented oeuvre focuses on narratives that construct identity and the self in relation to others. In particular, Tsang is interested in the socio-political dimensions of communities and is also significantly inspired by his involvement with queer, trans, and immigrant communities in Los Angeles. Evoking ...


La collection, Acte II

A vos marques, prêts, collectionnez ! Dans moins d'un mois, vous pourrez découvrir la prochaine exposition du Centre d'art et photographie de Lectoure : La collection, acte II. A vos marques, prêts, collectionnez ! En 2012, une exposition s’intitulant «La collection, acte I: une autre histoire&raq...


Bloomberg New Contemporaries 2014

The ICA welcomes back Bloomberg New Contemporaries to its galleries for the fifth year running. Marking its 65th anniversary, selectors Marvin Gaye Chetwynd, Enrico David and Goshka Macuga have chosen works by 55 of the most promising artists emerging from UK art schools from 1,400 submissions. The resulting exhibition is an incisive snapshot of contemporary practice, spanning diverse media, proce...


Two Lives for Photography

KUNST HAUS WIEN, in cooperation with Haus der Photographie at Deichtorhallen Hamburg, is devoting a comprehensive retrospective to an exceptional American couple, the photographers Lillian Bassman (1917–2012) and Paul Himmel (1914–2009). In this exhibition (from 16 October 2014 to 8 February 2015), two lives are united in an extraordinary artistic symbiosis. ...



Informations pratiques

Comment s'y rendre ?

Centre culturel irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
France


Jusqu'au 12/11/2005

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

The Curse : une exposition bien en règles
Storyteller: The photographs of Duane Michals
Chère Fleur Pellerin...
Downtown Divas : des prostituées chics pour un résultat choc
Diane Ducruet censurée par sa propre galerie !
Balade au Père-Lachaise avec Nathalie Rheims
Shelly Mosman et son Animal Child : l'art du portrait atemporel
Interview de Patrick Zachmann : «Nizar quand je l'ai connu, il dormai
« ALEX FROM TARGET » : la photo que vous n'oublierez jamais (même s

Citation du jours

Souriez, car vos dents ne sont pas seulement faites pour manger ou pour mordre.

Man Ray

Forum

Recherche photographe amateur pour notre mariage

Photographe amateur pour mariage au mois fin novembre

Recherche étudiant en photographie pour mon mariage

cherche etudiant photographie pour mariage

Vos réactions

Bonjour Gwendolina, Merci pour votre bel article. J'ai vu avec plai

RIP Lucien

J'ai découvert aux Rencontres internationales de photos d'Arles ce re

Pour en savoir plus de Paolo Pellegrin (en anglais): http://fotografia

combien le prix


Actuphoto & Facebook