Emmanuel Boitier s'expose à galerie Fnac de Montparnasse

J'aime
0

© Emmanuel Boitier

Dès l'âge de dix ans, Emmanuel Boitier se passionne pour la nature et la photographie et met à profit les mille et une occasions de déclencher que lui offre sa campagne natale. Au départ, c'est avec un jetable qu'il réalise ses premiers paysages et ses premières images de fleurs ou d'animaux. Dans la vitrine de la bibliothèque familiale, Emmanuel admire le reflex de son père, sans avoir le droit de l'utiliser ; aussi, dès l'âge de 18 ans, quand ses petits boulots d'été lui permettent de disposer de quelque argent, Emmanuel s'offre son premier appareil avec, pour seul objectif, un 50 mm. Le parcours photographique d'Emmanuel Boitier est à l'image de ses débuts : c'est en autodidacte qu'il se forme à la nature, c'est en autodidacte qu'il apprend la photographie et, plus tard, c'est en auto-édition qu'il publie son premier livre, Le Petit peuple des Maures dans le prolongement d'une exposition remarquée, au Festival de Montier-en-Der.


La rédaction de Nat'Images a choisi de parrainer Emmanuel Boitier en raison de la qualité et de l'originalité de son regard. L'une des règles de ce challenge est particulièrement cruelle, puisque chaque candidat ne peut défendre son travail qu'avec cinq images. Nous avons donc longtemps hésité entre ses paysages dont la profondeur est éclatante et sa macrophotographie, qui révèle un mode minuscule magnifié par ce maître de la lumière et de la composition. Chacune de ses images narre une histoire et invite à découvrir un monde éphémère qui, à travers l'objectif d'Emmanuel, devient une sorte de nano-paysage, comme si le changement d'échelle n'avait, finalement, pas changé sa façon de jouer avec la lumière. Guy-Michel Cogné - Éditeur du magazine Nat'Images

© Fnac



Mots clés / Tags : emmanuel, images, boitier, photographie, nature, paysages, premier, offre, autodidacte, objectif, raison, macrophotographie, minuscule, clatante, profondeur, regard,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Cochez la case ci dessous





Articles dans la même rubrique


Exposition : War without War de Meinrad Schade

From 7 March to 17 May, 2015 Meinrad Schade (born 1968) has been working for over ten years on a long-term project entitled "Before, alongside and after the war". He has travelled parts of today’s Russia and of the states of the former Soviet Union, such as the republics of Chechnya and Ingushetia, Kazakhstan, Nagorno-Karabakh and the Ukraine, with the aim of engagin...


Nick Waplington/Alexander McQueen: Working Process

This major exhibition presents the result of a unique collaboration between artist Nick Waplington (b. 1965) and the acclaimed fashion designer Alexander McQueen (1969–2010). Providing a rare behind-the-scenes look into one of fashion’s most innovative and celebrated names, Waplington’s photographs capture the creative journey of McQueen’s final Autumn/Winter...


Erik van der Weijde, ou comment rendre un bâtiment sexy ?

Située dans le Haut-Marais, la galerie Temple regorge en ce moment de richesses. Vous voyez les portes de granges ? Celles derrière lesquelles l'on ne s'attend pas, de l'extérieur, à découvrir un tel espace une fois entré ? Eh bien, ce que contient l'&ea...


Exposition : Artek de Claudine Doury

C’est une fiction qui dure depuis trois quarts de siècle, à la fois grandiose et dérisoire, sublime et cauchemardesque, et qui invente, par delà l’histoire, son propre temps, ses propres règles, ses rites et ses rêves. Un lieu parfait, donc, pour que s’exprime l’intensité des émotions adolescentes des jeunes gens et des...


Exposition : Loulan Beauty de Claudine Doury

Le projet Loulan!Beauty de Claudine Doury prolonge l’approche documentaire qu’elle a menée dans l’ancienne Union Soviétique, particulièrement en Sibérie et en Ukraine. Le nom d’emprunt de cette série photographique fait tout d’abord référence à un ancien royaume situé aux confins de l’Asie Centrale e...


Exposition : RERO à VOLTA NY

La galerie Backslash est fière de proposer un solo show de l'artiste français Rero, présentant une sélection de ses dernières séries sur divers matériaux, dont le bois brûlé, les bustes et les photographies anciennes, et sur lesquels sa signature de mots barrés d'une épaisse ligne noire révèle...


Exhibition : Winners of the inaugural Feature Shoot Emerging Photography Contest

Three Emerging Photographers presents the work of photographers Jiehao Su, Sebastian Collett, and Ayumi Tanaka – winners of the inaugural Feature Shoot Emerging Photography Contest. ...


Exhibition = My Midori by Mihyun Yang

"I began the “My Midori” series while photographing 50 women who, like me, had moved to New York City from an Asian country. This project expresses our struggle with an uncertain life. Midori is a common Japanese female name. Anybody who is struggling in life can be a Midori. Midori is sitting everywhere in New York City. She struggles to find a new way. And...



Informations pratiques

Emmanuel Boitier


Comment s'y rendre ?

Fnac Montparnasse
136, rue de Rennes
75006 Paris
France


Jusqu'au 25/2/2012

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

« Joyeux enfer » ou les prémices de la pornographie
« A Beautiful Body Project » : les femmes reprennent possession de
Interview de Jen Davis : « Je voulais voir en moi la recherche de la
Découverte de « L'inoubliable Marilyn » à la Galerie de l'Instant
Scandale à Charleroi
Interview de Jérôme Deya « Il faut lutter contre l'indifférence 
Cindy Crawford enflamme la toile avec une photo sans retouches
Le tatouage raconté en photos
Pluton ou les 3 bonnes raisons pour lesquelles on ne devrait jamais ph

Citation du jours

Prendre une photo, c'est une excuse pour être badaud. Je me donne l'impression de faire quelque chose donc j'ai moins mauvaise conscience.

William Klein

Forum

recherche étudiant photographe Rennes

ph-amateur

Recherche modèle

recherche photographe amateur ou etudiant

Vos réactions

jsui lha amphoyrait ! jçui paussT an bat dé blauk shur mont tairitoi

hou ai the real zboub ? sa fé lontan queu jeu tai pah vuth

j'en reviens pas .....lamentable !!!

Habitant en Province je n'aurais pas l'occasion de me rendre à cette

Bel article... que j'aurais préféré ne pas voir.


Actuphoto & Facebook