inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > L'atmosphère de Denis Darzacq à la Galerie VU'


J'aime
4

L'atmosphère de Denis Darzacq à la Galerie VU'

g

Les fêtes de Noël approchent, entraînant dans leurs sillages le moment fatidique des cadeaux. Mais que faire lorsque l'idée n'est pas au rendez-vous ? La rédaction d'Actuphoto a choisit pour vous le cadeau idéal et original ; l'exposition de Denis Darzacq à la Galerie VU'. L'artiste nous propose de vivre un moment poétique grâce aux séries Act et Recomposition I & Recomposition II visibles jusqu'au 7 janvier (http://actuphoto.com/20077-la-galerie-vu-accueille-les-travaux-de-denis-darzacq.html).

Dans la lumineuse galerie, le travail de Darzacq apparaît au premier abord comme une réflexion sur le mouvement. La série Act se base sur une étude de trois ans dans différents pays européens. C'est le résultat d'un long travail où le photographe a appris à connaître ses sujets. Denis Darzacq met en avant des corps qui tombent, s'étreignent ou agissent. Petit à petit, on distingue que les sujets sont handicapés. Mais cette réalité n'est pas frappante, c'est là que réside toute sa sensibilité. On sait qu'il a notamment travaillé avec l'équipe handisport de basketball de la ville de Paris mais aussi d'autres groupes.

 

© Anna ACQUISTAPACE

 

C'est une atmosphère. En quelques mots, la galeriste nous résume l'approche du photographe dans cette série ; «  Pour lui, l'atmosphère dans laquelle se trouve le sujet photographié est une chose très importante. » On en doute pas une seconde. Les décors sont atypiques, comme ce jeune couple allongé, main dans la main, sur le tapis d'une mairie. Ils sont aussi très naturels, avec des plans en extérieur, comme le cliché de ce jeune homme, Adrien Kempa, se baladant en forêt (Act 29).

 

© Denis Darzacq, Galerie VU', Adrien Kempa

 

Denis Darzacq semble avoir travaillé sur la dignité. Au vu du sujet, on aurait pu imaginer un parti pris violent et dénonciateur, mais il n'en est rien. Le photographe dévoile avec douceur une part de l'intimité de ces corps que l'on devine bancales et « imparfaits ». Mais qu'est-ce que l'imperfection par rapport à la beauté ? Car ce sont réellement des images d'une beauté époustouflante. Les protagonistes semblent vouloir dire « action ! » dans l'incarnation de leurs propres vies. On pourrait croire à des danseurs, tant l'expression des corps prend vie sous l'objectif du photographe.

 

© Denis Darzacq, Galerie VU', Alex Scholefield

 

On notera une certaine pointe de « choc » sur quelques photos de cette série Act. On pense à ce jeune trisomique placé dans une posture inhabituelle sur un canapé en cuir. L'émotion est vive, mais acceptable puisque diluée par le regard tendre du photographe. On pense à Diane Arbus, parallèle étonnant dans l'agenda des évènements photographiques parisiens de cet automne. C'est avec poésie et vérité que Darzacq met en avant ces « minorités ».

 

© Mathieu Steyer

 

Dans les séries Recomposition I & Recomposition II, le photographe change de registre et pose un regard critique sur la consommation, dans la continuation de sa fameuse série Hyper. A partir de montages réalisés en atelier avec des chaises Ikéa, des cartons, et autres éléments plastiques, les photos sont loufoques et délicieuses. L'étrangeté cède à la curiosité ; « Mais comment a-t-il fait ce cliché ? » est la question que l'on se pose lorsqu'on parcourt cette série. Ces images apportent un peu d'humour et de fraîcheur, non sans interroger sur l'autonomie relative des fragments d'objets présentés.

 

© Denis Darzacq, Galerie VU'

 

© Mathieu Steyer

 

Grâce au travail de Denis Darzacq, c'est une belle parenthèse que nous propose la Galerie Vu. Des clichés touchants et regorgeant de liberté, des montages dérangeants et étranges, le tout dans un lieu chaleureux et lumineux.

 

Lise Ménalque, mercredi 7 décembre 2011.



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : darzacq, denis, galerie, photographe, recomposition, travail, corps, jeune, clich, sujets, avant, petit, sujet, regard, pense, photos,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  « Doux-amer » : l'exposition de Michel vanden Eeckhoudt de l'agence VU' à Mérignac (Gironde)

Membre historique de l'Agence VU', Michel vanden Eeckhoudt construit depuis plus de 30 ans des photographies pures, élégantes, marquées par un humour constant qui lui permet d’adop- ter une distance juste et amusée à ce qui se déroule devant ses yeux. S’il provoque souvent un sourire, il suscite rapidement, derrière cette première réaction, une série d...

    Lire la suite



  la Galerie Pascal Gabert présente Marc Ferroud, Jonathan Spitzer et Marc Le Mené



Le métal de la sculpture, des armes et l’argentique de la photographie se retrouvent dans un accrochage commun des œuvres de Marc Ferroud, sculpteur, Jonathan Spitzer peintre et Marc Le Mené photographe à la galerie Pascal Gabert. Cette confrontation inattendue n’est pas aussi violente que la réalité qui nous assaille, el...

    Lire la suite



  « Territoires sensibles » d'Emmanuel Madec à l'Artothèque-Galerie Pierre Tal Coat


A travers trois séries photographiques, Emmanuel Madec explore le seuil entre sphère personnelle et sphère collective
avec comme point d'ancrage la question des territoires géographiques, psychologiques et intimes.

 

Séries photographiques exposées :

Greetings from Lebano...

    Lire la suite



  Le musée Réattu accueille dans ses collections des photographies de Lucien Clergue

Le musée Réattu est l’un des lieux fondateurs d’une discipline artistique aujourd’hui emblématique et synonyme d’Arles : la photographie. C’est à l’initiative de Lucien Clergue que cette institution, classiquement dédiée aux beaux-arts, doit la naissance du premier département de photographies dans un mus&ea...

    Lire la suite



  La Galerie Nathalie Obadia présente des oeuvres inédites de Valérie Belin, à Bruxelles

La Galerie Nathalie Obadia Bruxelles est très heureuse d’organiser la deuxième exposition personnelle de Valérie Belin en Belgique en présentant un ensemble de photographies inédites, trois ans après son solo show « Hungry Eyes », au FOMU, à Anvers.

L’exposition s’articule autour des œuvr...

    Lire la suite



  La galerie Jacques Cerami accueille les photographies de Jean-Baptiste Sauvage

«C’est une vue du ciel du circuit de Nardo en Italie, survolé en 2010 qui m’a mis sur la piste. J’ai été saisi par ce cercle parfait de 12,5 km de périmètre tracé sur le bord de mer, un dessin parfait transformant le paysage en maquette faussant les repaires et les échelles. Ensuite j'ai commencé mes rech...

    Lire la suite



  «Réflectance», photographies de Jean-François URBAIN

«Recherche de formes, de matières, qui me touchent et me parlent. Les scruter, les explorer. Si le temps n'est qu'illusion, les traces qu'il (nous) laisse sont, elles, bien réelles. Comme autant d'inscriptions dans la matière. Une mise en scène de cette réalité pour traduire une émotion face à la temporalit&eac...

    Lire la suite



  La Fondation Henri Cartier-Bresson présente une exposition du photographe américain Emmet Gowin

Du 14 mai au 27 juillet 2014, la Fondation Henri Cartier-Bresson consacre une exposition au photographe américain Emmet Gowin. Pour la première fois à Paris, sont présentés 130 tirages de l'un des photographes les plus originaux et influents de ces quarante dernières années. Sur deux étages, cette exposition retrace son parcours dep...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Denis Darzacq

Comment s'y rendre ?

Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
75009 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 21/1/2012

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




J'avais toujours pensé que la photographie était une occupation diabolique. C'était là un de mes sujets de réflexion favoris, et je me suis sentie vraiment perverse la première fois où je m'y suis livrée.
Diane Arbus   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !