inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > L'atmosphère de Denis Darzacq à la Galerie VU'


J'aime
4

L'atmosphère de Denis Darzacq à la Galerie VU'

g

Les fêtes de Noël approchent, entraînant dans leurs sillages le moment fatidique des cadeaux. Mais que faire lorsque l'idée n'est pas au rendez-vous ? La rédaction d'Actuphoto a choisit pour vous le cadeau idéal et original ; l'exposition de Denis Darzacq à la Galerie VU'. L'artiste nous propose de vivre un moment poétique grâce aux séries Act et Recomposition I & Recomposition II visibles jusqu'au 7 janvier (http://actuphoto.com/20077-la-galerie-vu-accueille-les-travaux-de-denis-darzacq.html).

Dans la lumineuse galerie, le travail de Darzacq apparaît au premier abord comme une réflexion sur le mouvement. La série Act se base sur une étude de trois ans dans différents pays européens. C'est le résultat d'un long travail où le photographe a appris à connaître ses sujets. Denis Darzacq met en avant des corps qui tombent, s'étreignent ou agissent. Petit à petit, on distingue que les sujets sont handicapés. Mais cette réalité n'est pas frappante, c'est là que réside toute sa sensibilité. On sait qu'il a notamment travaillé avec l'équipe handisport de basketball de la ville de Paris mais aussi d'autres groupes.

 

© Anna ACQUISTAPACE

 

C'est une atmosphère. En quelques mots, la galeriste nous résume l'approche du photographe dans cette série ; «  Pour lui, l'atmosphère dans laquelle se trouve le sujet photographié est une chose très importante. » On en doute pas une seconde. Les décors sont atypiques, comme ce jeune couple allongé, main dans la main, sur le tapis d'une mairie. Ils sont aussi très naturels, avec des plans en extérieur, comme le cliché de ce jeune homme, Adrien Kempa, se baladant en forêt (Act 29).

 

© Denis Darzacq, Galerie VU', Adrien Kempa

 

Denis Darzacq semble avoir travaillé sur la dignité. Au vu du sujet, on aurait pu imaginer un parti pris violent et dénonciateur, mais il n'en est rien. Le photographe dévoile avec douceur une part de l'intimité de ces corps que l'on devine bancales et « imparfaits ». Mais qu'est-ce que l'imperfection par rapport à la beauté ? Car ce sont réellement des images d'une beauté époustouflante. Les protagonistes semblent vouloir dire « action ! » dans l'incarnation de leurs propres vies. On pourrait croire à des danseurs, tant l'expression des corps prend vie sous l'objectif du photographe.

 

© Denis Darzacq, Galerie VU', Alex Scholefield

 

On notera une certaine pointe de « choc » sur quelques photos de cette série Act. On pense à ce jeune trisomique placé dans une posture inhabituelle sur un canapé en cuir. L'émotion est vive, mais acceptable puisque diluée par le regard tendre du photographe. On pense à Diane Arbus, parallèle étonnant dans l'agenda des évènements photographiques parisiens de cet automne. C'est avec poésie et vérité que Darzacq met en avant ces « minorités ».

 

© Mathieu Steyer

 

Dans les séries Recomposition I & Recomposition II, le photographe change de registre et pose un regard critique sur la consommation, dans la continuation de sa fameuse série Hyper. A partir de montages réalisés en atelier avec des chaises Ikéa, des cartons, et autres éléments plastiques, les photos sont loufoques et délicieuses. L'étrangeté cède à la curiosité ; « Mais comment a-t-il fait ce cliché ? » est la question que l'on se pose lorsqu'on parcourt cette série. Ces images apportent un peu d'humour et de fraîcheur, non sans interroger sur l'autonomie relative des fragments d'objets présentés.

 

© Denis Darzacq, Galerie VU'

 

© Mathieu Steyer

 

Grâce au travail de Denis Darzacq, c'est une belle parenthèse que nous propose la Galerie Vu. Des clichés touchants et regorgeant de liberté, des montages dérangeants et étranges, le tout dans un lieu chaleureux et lumineux.

 

Lise Ménalque, mercredi 7 décembre 2011.



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : darzacq, denis, galerie, photographe, recomposition, travail, corps, jeune, clich, sujets, avant, petit, sujet, regard, pense, photos,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  « La tentation du paysage » de Jean Gaumy, exposée à l'Abbaye de Jumièges

« La Tentation du Paysage » n’est pas seulement une exposition. C’est aussi un arrêt sur le cheminement du travail de Jean Gaumy, une tentative pour saisir son œuvre en mutation, qu’il regarde étonné, comme un objet vivant.

La Tentation du Paysage, la photographie sous divers angles

L&r...

    Lire la suite



  Jean-Marie Périer présente son exposition «Mes années 60 - Salut les Copains»




Bourbon-Lancy, cité médiévale de Bourgogne du Sud, donne rendez-vous au grand public et à tous les amoureux de la photographie du 12 juillet au 15 septembre pour les 6e Rencontres Européennes du Portrait Photographique, « l’Été des Portraits ». Le portrait s’affiche dans les rues de la ville et...

    Lire la suite


  Matthew Albanese présente sa série « STRANGE WORLDS » chez Colette
Matthew Albanese s'est fasciné très tôt pour le cinema et sa magie, les effets spéciaux, les mécaniques qui se cachent derrière ces illusions. Né en 1983 dans le nord du New Jersey, Albanese a passé une enfance entre le New Jersey et le nord de l'état de New-York. Comme un enfant unique joue souvent seul, Albanese était d...

    Lire la suite


  Christophe Guye Galerie present the exhibition « Self-Portrait », Jun AHN
Christophe Guye Galerie announce the solo exhibition of Jun Ahn (*1981, South Korea). The exhibition presents a comprehensive overview of « Self-Portrait », Jun Ahn’s most prominent series. The self-portrait has become de rigueur among female photographers since Cindy Sherman and Francesca Woodman made their now canonical works of the 1970s. Nikki Lee revived the genre i...

    Lire la suite


  La Young Gallery présente la nouvelle exposition d’Albert Watson intitulée « Silver linings »


L’exposition « Silver Linings » d’Albert Watson rassemble une collection de tirages argentiques, provenant chacune d’une édition spéciale de seulement 10 pièces.



















Elle compren...

    Lire la suite


  Alfred Stieglitz: The Art of Photogravure
This display of ten, rare large-format photogravures by Alfred Stieglitz showcases the creative process of an artist. These exquisite versions of some of Stieglitz’s most important photographs were in his private collection at the time of his death. They reveal how the artist tested inks and papers in his efforts to best relay the beauty of the world and his vision. The exhibition is drawn f...

    Lire la suite


  Underground: Photographs by Kathy Sherman Suder
Photographer Kathy Sherman Suder gained international acclaim in 2004 for her poetic, oversized color close-ups of men boxing. Now she returns with an intimate sonnet to urban transit. The culmination of more than six years of photographing people riding the subways of London, New York, and Tokyo, this exhibition of twelve oversized works, reflects a symphony of performance. On Suder’s confi...

    Lire la suite


  Exposition « ephemera » de Armand Quetsch au petit espace

« ephemera est une déclaration d’amour. Quand Armand Quetsch décide de se pencher sur les images qu’il réalisait au quotidien depuis des années, c’est pour en faire un livre privé, un cadeau à destination de son épouse chérie. Fragments picturaux d’un discours amoureux, lettre à Elise composé...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Denis Darzacq

Comment s'y rendre ?

Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
75009 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 21/1/2012

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




On s'était dépensé en vaines subtilités pour décider si la photographie devait être ou non un art, mais on ne s'était pas demandé si cette invention même ne transformait pas le caractère général de l'art.
Walter Benjamin   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !