Xavier Fourtou - Portrait Brésilien - Maison Européenne de la Photographie

J'aime
0

Cidade, São Paulo, 2007 © Xavier Fourtou

La « Vitrine » de la MEP présente, du 29 juin au 25 septembre 2011, Portrait brésilien, une série de visages photographiés par Xavier Fourtou à Sao Paulo. Dans la plus grande ville du Brésil, Xavier Fourtou s’est intéressé aux graffitis, ceux de la Villa Madelena tout d’abord, puis ceux trouvés au hasard de ses pérégrinations. Les portraits qui en résultent sont agencés en diptyques ou en mosaïque et accompagnés d’une légende, un adjectif qui qualifie l’humeur et le caractère de ces personnages. Ces compositions révèlent l’énergie propre au peuple brésilien, le rythme des formes et des couleurs est un hommage à cette culture métissée.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation

 

« Dans le quartier de Villa Madalena, à São Paolo, il y a un endroit totalement envahi de magnifiques graffitis très colorés, j’ai photographié tous les visages que j’y ai trouvés. Je suis parti ensuite à la recherche d’autres Brésiliens exposés sur des façades et passant pourtant presque inaperçus. C’est principalement dans les quartiers populaires du centre de São Paolo que j’ai trouvé de la vie sur les murs, de la gaîté, des surprises, des traits violents, des sourires discrets. J’y ai fait la connaissance d’un clown, d’un mannequin, d’une nonne, d’enfants se tenant par la main, d’un garagiste, d’un fou, d’un cuisinier, de Nina Simone, d’un conquistador portugais et d’un couple qui s’embrassait. Les photos de cette exposition sont d’abord regroupées par deux. J’ai créé des unions, j’ai prolongé l’idée du baiser. Chaque paire d’images illustre un aspect de l’âme ou du caractère de mon Brésil : sexy, envoûtant, amoureux, nature, fidèle, nostalgique, mystique, inquiétant, chaotique, musicien.

Dans un deuxième temps, j’ai réuni toutes les photos, comme sur un mur de São Paolo, couvrant l’intégralité de l’espace, entremêlées, se répondant l’une à l’autre, se mariant, et, je l’espère, créant une énergie verte, jaune et bleue. Bienvenue au cœur de São. Le garagiste, le conquérant, Nina et les enfants sont heureux de vous accueillir, ils vous attendaient. »
Xavier Fourtou

 

Xavier Fourtou est né en 1968 etvit et travaille à Paris. Après des études en sciences politiques, spécialisé dans le domaine de la gestion internationale, Xavier Fourtou part, à 23 ans, travailler pour un cabinet de conseil en stratégie à Boston. Après deux années aux Etats-Unis, il poursuit, pendant trois ans, ses activités de consultant à Madrid. Il fonde ensuite avec un associé une société réalisant, pour le compte du magazine Newsweek international, des dossiers sur la situation économique de pays en voie de développement. Il effectue alors de longs séjours au Brésil, en Colombie et en Afrique de l’ouest. De retour en France, Xavier Fourtou s’éloigne du journalisme pour se tourner vers la psychologie clinique. Un nouveau parcours universitaire lui permet, aujourd’hui, d’exercer en tant que thérapeute, travaillant plus spécifiquement auprès d’enfants et adolescents.

La photographie n’a cessé d’accompagner ce consultant journaliste psychologue tout au long de ses voyages et parcours de vie. Il expose pour la première fois en 2006, à Paris, au Carpe Diem Café. Lieu alternatif où Xavier Fourtou montre des photos décalées prises à Odessa, Yalta et Kiev mais qui ont un air de Bahia et de Copacabana. Après Ukraine estivale, Xavier Fourtou expose à nouveau au Carpe Diem en 2008, une composition de visages graffités photographiés sur des murs de quartiers populaires de Sao Paolo.

 

Vignette : Cidade, São Paulo, 2007 © Xavier Fourtou.



Mots clés / Tags : xavier, fourtou, paolo, trouv, enfants, photos, photographi, visages, consultant, expose, photographie, nouveau,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Cochez la case ci dessous





Articles dans la même rubrique


Exposition : Formen des mikroksmos

"The images of this publication were realized on 9 x 21 cm plates. A folding camera was put in front of a microscope. All specimen were commercially available; some are individually fabricated."  &...


Exposition : Shanghai dreamers

Shi Xiaofan, ou Quentin Shih, est né et a grandi à Tianjin, une ville de la Chine rurale caractérisée par ses usines et ses rues vides. Pour le projet Dior, il est allé à Paris photographier les mannequins du défilé haute couture de l’hiver 2008. Fidèle à son style qui a fait de lui un artiste adulé par les mé...


Exposition : Soul rebel

Une exposition au plus près de la légende du reggae Bob Marley © David Burnett ...


Exposition : Il était (X) fois

Lisa Sartorio fait partie de ces artistes qui s’intéressent à la condition post-photographique en posant un regard critique sur la présence massive des images et leur disponibilité absolue dans la culture visuelle d’aujourd’hui. Internet, les réseaux sociaux et la vid&eac...


Exposition : Present Tense de Lorenzo Castore

Present Tense occupe une place à part dans l’œuvre du photographe. Lorenzo Castore dit de cette série qu’elle est son éducation sentimentale. Avec Paradiso et Nero, il explorait La Havane et les mines de Sardaigne. Si ces photographies confi naient bien plus à des séries de visions — exprimant une perception sensible à l’exc&e...


Exposition d'Arthur Aubert à l’Hôtel Majestic Barrière de Cannes

Rencontre avec Arthur Aubert Jeune Artiste Photographe, Arthur Aubert trace sa route dans l’univers de la photo et utilise les technologies pour créer un univers visuel personnel. Arthur est Diplômé de l’École supérieure de design, d’art graphique et d’architecture intérieure, l’ESAG Penninghen (Paris). Son diplôme d...


Rétrospective de Christian Coigny

Né en 1946, Christian Coigny passe sa jeunesse à Lausanne. A 20 ans, il fait un bref passage à l’Ecole du photo de Vevey ou il apprend surtout le graphisme et la composition. Son urgence à vouloir se mesurer avec le métier l’emmène à San Francisco ou il passera cinq ans. Un maigre portfolio sous le bras, il y décroche un mandat po...


Monique Jacot : Une vie d'images

En 1956, Monique Jacot, 22 ans, achève sa formation de photographe par un diplôme de l’Ecole des Arts et Métiers de Vevey. Outre le bagage technique indispensable, ses professeurs, Gertrude Fehr, Hermann König et Claudine Peter, lui ont transmis le goût du travail de création en studio – dans un esprit d’avant-guerre, certes, et marqué...



Informations pratiques

Xavier Fourtou


Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

La photographe Clémence Veilhan censurée par Facebook
Manifestation du 11 janvier : les photos de Depardon
« Je suis Photoshop »
Photos de nu avec cheeseburger et supplément frites
On a tué Charlie Hebdo
Depardon ist ein Berliner !
« Tourisme de la désolation » : le guide Michelin de la faucheuse
Le recyclage made in USA
L'album photo des Obama

Citation du jours

Des photos montrent des hommes mutilés, des dos brûlés, des corps couverts de ces affreuses tumeurs cutanées qu'on appelle des chéloïdes.

Simone de Beauvoir

Forum

Recherche photographe étudiant pas cher mariage octobre 2013

Recherche photographe pour mariage à l'étranger

jeune photographe a en devenir cherche proposition d'emploi.

recherche emploi de photographe/retoucheuse

Vos réactions

Bonjour, Où est cette pétition? Cordialement, Dominique

Il manque juste les infos essentielles : la date et le lieu de ce "Mar

Exposition : 7 Mars – 5 Mai 2015 Hôtel Majestic Barrière 10

ce genre de photo j aime ,j adore .VOIR LE LYCRA TENDU SUR DE LA PEAU,

où peut-on voir la video chemins parallèles en entier ? Merci .


Actuphoto & Facebook