Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie

J'aime
1

François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures

Xavier Lambours présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 45 photographies regroupant 30 ans de travail, de ses célèbres clichés de stars de cinéma aux portraits d’animaux, en passant par sa toute dernière série de nus.
C’est par le cinéma – Hitchcock, Lang, Welles – et par la peinture, notamment avec le choc produit par la découverte de Mondrian, que Xavier Lambours en est indirectement venu à la photographie. Sous les auspices de Diane Arbus, aussi, dont les images carrées, prises au flash, l’ont conforté dans une écriture photographique singulière.

Premier essai, premier succès précoce : Cannes 1983, publié dans Libération, invente une nouvelle façon de portraiturer dans la presse. Puis, très vite, la reconnaissance : Le Monde, Télérama, Le Nouvel Observateur et tant d’autres.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation


Mais les stars, contrairement à une Annie Leibovitz ou à un Richard Avedon, ne sont pas «le monde» de Lambours, qui revendique ses racines prolétaires et petite-bourgeoises. Il s’en éloigne. Rebondit ailleurs, autrement, comme toute son œuvre prolixe et protéiforme en témoigne. Une longue collaboration avec Vuitton – pour le centenaire du monogramme (1996), pour le « sacre » du ballon de foot lors de la Coupe du Monde (1998), la création de l’agence Métis, un séjour à la villa Kujoyama au Japon (1992), le prix Niepce (1994), des livres, beaucoup, des voyages, aussi. Lambours est un photographe du mouvement, de la recherche, de la remise en question de soi. C’est aussi un étrange rêveur, capable de rêver de photographies... Et un homme de fiction, auteur de romans-photos. Las de la presse, qu’il juge aseptisée, la technique prenant le dessus sur le personnage, conscient que «le combat est difficile», Lambours nous invite aujourd’hui à découvrir une (petite) part de son travail si fécond. Des portraits, des paysages, des nus.


Les portraits, majoritairement photographiés en noir et blanc, sont aussi des formes dérivées et complexes d’auto-portraits, Lambours projetant sur Derrida, Duras, Lévi-Strauss, Mitterrand, Truffaut, Welles et tant d’autres ses propres interrogations, saisissant dans leur regard une forme d’inquiétude. Quelque part dans ces images, la mort s’annonce, celle des autres et la sienne propre, comme dans ce très beau portrait de Derrida au soir de sa vie, saisi devant un mur de pierres, au musée d’art et d’histoire du judaïsme.
Souvent, les visages fonctionnent en diptyques avec des animaux ainsi le regard sombre et dur de Mitterrand renvoie à l’œil écarquillé d’un taureau.

«Artiste? Reporter? En tout cas témoin de personnalités, d’approches de l’art, les nus étant l’entrée dans le trou noir...». Lambours multiplie les approches, les perspectives, les techniques : hommage classique à la sensualité de Rubens ou de Renoir, mais aussi ouverture fantasmatique dans un univers fantastique de nus voilés qui en appelle aux figures de Belphégor, Fantômas et aux films de Franju. Ici, une “vanité”, ailleurs un corps opulent, grisé, dont la chair semble celle d’une statue. Ailleurs encore, un travail sur la déformation du nu féminin à travers le filtre de tissus de camouflage de guerre, produisant des distorsions et d’étonnants chromatismes.
Et enfin, doux, sensuel, érotique, un hommage manifeste au magnifique tableau de Courbet, L’Origine du monde. Simplement, pudiquement, un sexe de femme dévoilé.

Un livre éponyme accompagne l’exposition. Edition La Maison d’été, 22 x 24 cm, 15 euros, 120 pages.

 

Vignette : François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures.
 



Mots clés / Tags : lambours, monde, portraits, xavier, photographie, maison, ailleurs, autres, travail, truffaut, mitterrand, premier, cannes, presse, derrida, regard, images, welles,

Réagissez à cet article

Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire


Cochez la case ci dessous





Articles dans la même rubrique


Exposition : Le Jour d'après de Maryam Jafri

Au printemps 2015, Bétonsalon – Centre d’art et de recherche invite l’artiste Maryam Jafri à concevoir une exposition expérimentale et un programme d’événements et de rencontres qui se dérouleront au cours de quatre mois, sous le titre Le jour d’après. Premier projet de l’artiste en France, Le jour d’apr&egr...


Exposition : Walker Evans, the magazine work

Présentée pour la première fois en France, l’exposition Walker Evans, the magazine work, a l’ambition de retracer les collaborations les plus emblématiques de la carrière du photographe américain avec la presse, rétablissant ainsi le crédit et l’importance accordés par Walker Evans à son travail éditoria...


Lorenzo Castore, le photographe qui voulait être Michael Ackerman

Plus que deux jours pour voir, à la galerie Vu, l'exposition de Lorenzo Castore, photographe italien marchant dans les pas de Michael Ackerman. Present Tense Lorenzo Castore a grandi en Italie avant de partir pour l'ailleurs : Etats-Unis, Inde, Kossovo, Albanie, Pologne... Il emmène avec lui un appareil photo, cherchant le sens de sa vie...


Exposition : La ligne bleue de Aude Moreau

Dans le cadre de sa première exposition personnelle à la galerie Antoine Ertaskiran, Aude Moreau présente La Ligne bleue, un projet d’intervention in situ qu’elle souhaite réaliser à Manhattan. ...


Exposition : TRIPTYQUE - série Itinérance de Louise Skira

L’exposition Triptyque de Louise Skira, trois séries de photographies réunies autour du thème du voyage : Itinérance, Lazare, Chambre Intérieure. Itinérance a été exposée de nombreuses fois en Europe, Barcelone, Saragosse, Magdebourg, Dresde, Kiel, Hanovre, Tallin, les deux autres s&eacut...


Exposition : Real Humans - Galerie Joseph Antonin

Coup de cœur de la galerie autour de quatre photographes inaugurant un dialogue sur l’identité et l’intime. Avec : Adam M et Clara Strann -France- (vidéo, photographie), Chaiworawat Natthaphon -Thaïlande- (photographie), Paule Maerten -France- (photographie), Clément Louis -France- (photographie) Ada...


Exposition : Black Volvo de Sheppard Pepper

Depuis quelques années, dans les communiqués de presse, les articles, les discours, un mot m’interpelle : « LES JEUNES ». Le plus souvent il reste accolé aux mauvaises nouvelles : les voitures brûlées, des bagarres, des viols, des vols, des violences... Qui sont ces personnes appelées les « JEUNES » aujourd’hui? Dans l&rs...


Exposition : Les preuves du temps de Denis Roche

La photographie est pour Denis Roche un art silencieux qui lui permet d’explorer les figures du temps. Ecrivain et éditeur, il photographie depuis les années 1970, en d’incessants allers et retours entre littérature et photographie. Nourri par une longue fréquentation de la peinture abstraite, guidé par une recherche de la beauté, il photograph...



Informations pratiques

Xavier Lambours


Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé





Suivre

Communauté

Vous n'êtes pas encore membre d'actuphoto
Inscrivez-vous


Articles les + lus

« A Beautiful Body Project » : les femmes reprennent possession de
Interview de Jen Davis : « Je voulais voir en moi la recherche de la
Découverte de « L'inoubliable Marilyn » à la Galerie de l'Instant
Scandale à Charleroi
Interview de Jérôme Deya « Il faut lutter contre l'indifférence 
Cindy Crawford enflamme la toile avec une photo sans retouches
Le tatouage raconté en photos
Pluton ou les 3 bonnes raisons pour lesquelles on ne devrait jamais ph
« Père et fils » de Grégoire Korganow : l'intimité perdue

Citation du jours

Trimballer mes yeux derrière un appareil photo me donne l'impression d'avoir le droit de fourrer mon nez dans ce qui a priori ne me regarde pas, un prétexte merveilleux pour essayer de comprendre un monde incertain.

Sarah Caron

Forum

cherche photographe amateur reportage mariage dans les environs de nic

cherche photographe amateur reportage mariage dans les environs de nic

cherche photographe amateur reportage mariage dans les environs de nic

Recherche Photographe/étudiant pour mariage autour de Salon de Proven

Vos réactions

Bonjour, après plus de 30 ans de photo, posséder un Leica S2 est sû

bonjour, comment obtenir la langue française ? Merci

j'en reviens pas .....lamentable !!!

Habitant en Province je n'aurais pas l'occasion de me rendre à cette

Bel article... que j'aurais préféré ne pas voir.


Actuphoto & Facebook